Unmatched: Combats de Légende Volume 1.

Sorti en 2019 originalement en anglais par la compagnie Restoration Games, le jeu piquait ma curiosité alors que je commençais à peine à m’intéresser au monde ludique. Je me rappelle qu’en ce moment-là, que les critiques et certains youtubeurs en disaient que du bien. Bien qu’il avait de belles figurines représentant les différents personnages jouables, les choix artistiques au niveau de l’aspect du plateau et des couleurs plutôt moches des cartes et du plateau me laissaient plutôt froid. Par contre, la mécanique me semblait très amusante.Sortie au Québec récemment en français grâce à Iello, j’ai pu mettre enfin la main dessus pour vérifier par moi-même si la critique avait vu juste.

Le jeu dans toute sa splendeur.

Alors qu’est-ce que j’en pense?

Avant tout, je vais d’abord vous expliquer le principe de la série Unmatched. Le jeu propose de se battre en duel à deux ou à quatre à l’aide d’opposants surprenants. Qui a déjà imaginé un combat entre le roi Arthur et Sinbad le marin? Alice du pays des merveilles et la Méduse? Plutôt fou non? Chaque personnage principal vient avec sa belle figurine plastique et des acolytes pour les accompagner, représentés par des jetons personnalisés et plaisants à manipuler. Ok, ce n’est pas les jetons de Chips Theory Games mais c’est beaucoup mieux qu’un simple jeton en carton. Bref, du beau matos comme on les aime. Nous avons Merlin pour le roi Arthur, Jabberwocky pour Alice, Portefaix pour Sinbad et trois maléfiques harpies marcherons au côté de la méduse. Chaque personnage principal détient son propre deck de cartes uniques. Trente au total. Ni plus ni moins. Il y a des cartes utilisables uniquement par le héros, d’autres pour le ou les acolytes, et d’autres peuvent être utilisés par les deux. Il existe également trois types de cartes : des quartes d’attaques, des cartes pour la défense et des cartes de stratagèmes. Mais ce qui est intéressant au niveau du paquet de cartes est que celui-ci sert également de compteur. Ici, on ne rebrasse pas le deck lorsque la pioche est vide. Nenon! Vous avez choisi de tabasser sans compter? Tant pis pour vous. Lorsque vous avez atteint la fin de la pioche, vous êtes considéré comme épuisé. Si vous devez piocher une carte, vous devez subir 2 points de dégât.

Stratagème, polyvalente, défense et attaque.

À votre tour, vous devez effectuer deux actions différentes ou identiques sur une possibilité de trois :

.La manœuvre : Vous devez obligatoirement piocher une carte. Vous commencez la partie avec cinq et vous ne pouvez en avoir plus que 7 à la fin de votre tour. Ensuite, vous pouvez déplacer vos combattants ,si vous le désirez, de la valeur inscrite sur la carte du personnage. Vous pouvez choisir également de BOOSTER votre déplacement à l’aide d’une carte prise de votre main selon sa valeur BOOST.Cette dernière sera défaussée.

. Stratagème : Utilisez une carte stratagème de votre main. Celle-ci permettre d’utiliser un pouvoir ou une Capacité spéciale d’un de vos combattants. La carte est par la suite défaussée.


.Attaque : La première chose à faire est de désigner le combattant actif et ensuite de nommer sur qui votre amour sera dévolu. Chacun des personnages dispose soit d’une attaque de mêlée (celui-ci ne peut attaquer que les ennemis adjacents) ou d’une attaque à distance ( il peut attaquer un ennemi d’une case adjacente ou n’importe quelle case de la même zone, adjacent ou pas). L’attaquant Et le défenseur choisissent une carte qu’ils placent face cachée devant eux et la révèle en même temps.Ce qui est bien ici, c’est que la plupart des cartes disposent d’effets qui s’appliquent soit immédiatement, pendant le combat ou après le combat.Ces effets peuvent avoir une incidence capitale sur l’issue du combat. Il peut influencer la carte que vous allez utiliser lors du combat.

Sachez également que chaque personnage détient un pouvoir unique inscrit sur la carte de personnage. À titre d’exemple, vous avez le roi Arthur qui peut BOOSTER ses attaques comme les déplacements. Alice, de son côté, peut être très grande ou très petite ce qui lui donne un bonus d’attaque ou de défense.


Voici mon humble opinion du jeu.


J’adore et pour moi c’est un beau coup de cœur. J’y joue avec mon adolescent ainsi qu’avec ma copine. C’est un jeu qui se joue rapidement et qui se met en place en un éclair. C’est un jeu de stratégie qui gagne en profondeur à mesure que l’on y joue, car on apprend à connaitre les cartes des personnages.On peut alors planifier nos coups selon le personnage adverse utilisé et prévoir ceux de l’autre joueur. Donc , du matériel de qualité, un bel ‘’insert’’ pour ranger le tout, un plateau réversible et du plaisir pour environ 30 minutes. Le choix artistique? On s’y fait et on finit par bien aimer.

Et si comme moi vous adorez, sachez que Iello vient de sortir la première extension avec de nouveaux combattants : Robin Hood et le Big foot. La localisation en français permettra aux joueurs qui sont rébarbatifs à l’idée de jouer en anglais comme moi de découvrir un très beau jeu de stratégie. Et avec la panoplie d’extensions qui existe présentement en anglais, le jeu est promis à un très bel avenir au sein de la communauté francophone

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :